La Paz

Brêve Synthèse Géographique De La Paz

La Paz est la capitale de la Bolivie, située au Nord-Est, d’une superficie de 133 985 Km², à une altitude de 3649m. Au Nord se trouve le département de Pando, au sud Oruro, à l’Est le Beni et Cochabamba, à l’ouest le Pérou et le Chili. Le département de La Paz est divisé en 3 zones géographiques : zone de l’altiplano dans la région du lac Titicaca et qui est clairement la région la plus humide de l’altiplano avec 650mm de précipitations annuelles en moyenne ; la zone subtropicale au Nord-Est de la Cordillère Royale ou Orientale qui descend jusqu’au plateau tropical du Nord, d’un climat humide qui donne vie à une végétation exubérante et communément connue comme Yungas.

La zone amazonienne entourée de 2 départements, Beni et Pando, sans doute une zone très intéressante pour le tourisme d’aventure et l’écotourisme, pour les amoureux de la nature..

Climat

Le département de La Paz présente des climats variés, froids sur les hauteurs et dans la zone de Puna. Froid polaire au-dessus de 5000m avec des glaciers comme le sommet de Chacaltaya et des climats tempérés entre 2000 et 3400m d’altitude.Le climat est plus chaud au-dessous de 2000m et tropical dans la zone Nord. À La Paz, les températures varient entre 5 et 18ºC en moyenne et dans la zone des Yungas entre 20 et 25ºC toute l’année.

Brêve synthèse de l’histoire

La Paz – Calle JaenFondée par Alfonse de Mendoza avec comme nom Notre Dame de la Paix le 20 octobre 1548. À l’origine, elle fut fondée au village actuel de Laja et tout de suite transférée dans la zone du fleuve Choqueyapu. Tout le département est construit sur les soubassements Tiwanakotas, Collas et Incas comme le démontrent les excavations archéologiques réalisées durant plusieurs décennies.

L’antique village indigène situé dans cette région portait le nom de Chuquiago et fut créé par le capitaine Don Juan Saavedra qui faisait partie de l’expédition de Diego Almagro qui se dirigeait vers le Chili. Trois jours après, à cause de l’inhospitalité du climat, ils décidèrent de transférer le contingent dans la vallée de Chuquiago. Le Roi Charles V, en 1555, envoya au village un nouveau contingent avec l’objectif d’interrompre la discorde et former pour toujours un accord de paix entre Almagro et Pizarro. En 1781, l’indien Julian Apaza qui adopta le nom de Tupak Katari, envahit la ville avec son armée pendant 109 jours. Elle fut finalement libérée par le commandant Ignacio Flores.

La ville de La Paz fut de nouveau sous domination espagnole en 1809 et dirigée par Pedro Domingo Murillo. Le département de La Paz fut constitué par décret le 23 janvier 1826.

Actuellement, La Paz est la ville où se trouve le gouvernement central et ce, depuis le 25 octobre 1899, date à laquelle le général Jose de Manuel Prado assuma la présidence de la République après la victoire de la révolution fédérale.

Groupes Ethniques

Les principaux groupes appartiennent aux quechuas et aymaras, lesquels peuplaient une grande partie de la vallée. Dans cette région, les hautes cimes se combinent aux vallées habitées par des populations ayant leurs propres caractéristiques vestimentaires, leurs artisanat et leurs connaissances ancestrales de la médecine des Callahuayas.Dans la zone chaude habitent les Guacanaguas, les Lecos et les Chanas.

Cette zone est particulièrement connues pour son abondante végétation et la production de fruits, de café et de feuilles de coca. Auparavant, des populations indigènes/amazoniennes vivaient de manière très primitive, principalement de pêche et de récoltes de fruits mis à leur disposition par la luxuriante végétation de la zone.

Zone De Grand Interêt

Temple et couvent de San Francisco: Ils furent construit en 1549, en pierre . Au début du XVIIIème siècle, une incroyable tempête de neige détruisit le temple ; l’actuel couvent est construit avec le même matériau. La façade de l’église de style baroque fut reconstruite en 1790, la tour en 1885. L’intérieur de l’église est tout en style baroque et se présente avec 3 nefs principales. Le travail fut achevé en 1753, presque 40 ans après.

Temple de San Pedro: Fut construit en 1790, en style baroque mais avec un style déjà tourné vers le néo-classique, il y a à la base de magnifiques colonnes sculptées d’images de lions, dans les pavés sont incrustés les noms des prêtres responsables de cette église.

Temple de la Merced: Une façade simple, trois nefs séparées par des colonnes. Sur l’une d’elle se note un crucifix particulier, construit par Manuel Sanahuja, les petites fenêtre donnent une illumination particulière à l’ensemble. Le pupitre principal, construit en 1609 est travaillé avec de jolis détails, le tout exécuté en filigrane.

Temple de Santo Domingo: Il fut projeté en 1609 par Francisco de Jimenez mais seule la partie principale correspond au XVIIè siècle. Il est totalement construit de style baroque et tout en pierre. Des petites colonnes attirent l’attention, totalement décorées en forme de grappes de raisins. Les 3 nefs, remodelées au XIXème siècle, sont toutes en style néo-classique. La beauté de la chapelle privée ressort. Il y a aussi d’autres décorations de type indigènes avec des représentations de perroquets.

Eglise du Carmen: Le couvent fut fondé en 1718, la façade du temple date du XVIIIme siècle. Une seule nef est couverte de détails de style gothique qui contrastent avec le style baroque. À l’intérieur, un magnifique front sacré tout en argent attire l’attention du visiteur, construit entre fin XVIIème et début XVIIIème siècle.

Cathédrale de Notre Dame de La Paz: Fut construite en 1831 par l’architecte Manuel Sanguja chargé du projet de la nouvelle cathédrale. À sa mort, Antonio Camponavo fut chargé de la continuation de l’œuvre. La construction en style néo-classique a un musée situé dans la rue Socobaya.

Temple de la Recoletta : Construit en 1894, son style imite le gothique, de mode à l’époque, les tours et le temple sont de style classique.

Palace del Condes de Ariana: musée des beaux arts Construit en 1776 et 1790, il correspond à la fin de la période baroque. Il a 3 sections avec 2 entrées principales et une d’entre elles conduit au centre. Il y a d’importantes peintures de Gregori Gamarra , Melchor Perez et Holguin, tous artistes du XIXème siècle.

Maison du Marquis de Villa Verde – Musée d’ethnographie et folklore: Construit entre 1776 et 1790, le travail du bois est particulier et date du XVIIème siècle. Ses balcons et ses portes sont finement taillés. Il expose de l’artisanat, des vêtements typiques et des instrumentsde musique.

Musée Juan de Vargas: Montre la donation de La Paz, époque républicaine, traditions, coutumes et sculptures de céramique.

Musée Litoral : Dédié à la guerre du pacifique avec le Chili, trophées de guerre, cartes et objets retrouvés sur le champ de bataille.

Musée des métaux précieux précolombiens: La maison date du XIXème siècle, elle a une belle architecture et possède une grande collection d’objets précolombiens dans plusieurs salles.

Musée d’histoire naturelle: Musée archéologique Tiwanaku. Il possède 3 sections, biologie, zoologie et botanique, et 2 sections de géologie et muséologie. Il s’occupe de forme éducative à l’inventaire des richesses naturelles. En 1922, d’autres objets furent exposés par l’archéologue Arturo Posnansky, expositions d’antiques morceaux de céramique des cultures Tiwanaku et autochtones.

Musée municipal – Art moderne: Présente la collection la plus complète d’instruments à vent et de percussion des différentes régions de la Bolivie.

Marché des sorcières: Marché singulier situé dans le vieux quartier de la ville, au milieu des rues coloniales comme Sagarnaga et Linares. Il prend le nom des produits vendus, de type curatif de la culture Callahuaya, très suggestif pour ceux qui aiment les moments authentiques avec la population locale.

Adresse des galeries d’art:

  • Cecilio Guzmán de Rojas: Calle Colón Nº279, entre calle Mercado y Av. Camacho.
  • Casa de la Cultura: Av. Mariscal Santa Cruz Esq. calle Potosí.
  • Fundación Cultural EMUSA: Av. 16 de Julio Nº1663.
  • Atelier: Av. 20 de Octubre Nº1473.
  • Taller la Divina Comedia: Av. 20 de Octubre Nº2089.
  • Galería PIDIC: Calle Batallón Colorados of. 1
  • Sala de Exposición de la Facultad de Arquitectura y Arte: Exposition de modèles historiques, aspects précolombiens, etc.
  • Espacio Portales: Av. 16 de Julio Nº 1607.

Skier en Bolivie

Située à 36 Km de La Paz, à une altitude d’environ 5580m sur la cime du Chacaltaya dans la Cordillère Royale Orientale, la piste la plus haute du monde. De plus, les vues surl’Illimani, le Mururata, le Huayna Potosì et autres complètent le spectacle de la zone. Un laboratoire de physique cosmique fonctionne à Chacaltaya.

Chullumani: Population située à 123 Km de La Paz dans la région Yungas, possède un climat chaud et humide. Sur le parcours se trouvent des plantations de fruits, de café et de feuilles de coca. L’altitude de cette petite ville est de 1740m. Il faut environ 4 heures de voyage pour y arriver.

Coroico: Situé à 3 heures de La Paz à une altitude de 1750m, de climat chaud et humide dans la région des Yungas. Elle possède une excellente structure hôtelière pour se reposer et faire des excursions à cheval et à bicyclette pour ceux qui le désirent.

Sorata: Belle vallée au climat tempéré, située à 148 Km de La Paz et à 3900m d’altitude. A seulement 5 heures de voyage, nous pouvons rejoindre les pieds de la montagne Illampu, une des plus hautes d’Amérique du sud. La belle montagne Ancohuama est visible elle aussi et est décrite comme une zone paradisiaque.

Urmiri: Fameuse pour ses eaux thermales, elle est située à 118 Km de la capitale. Elle possède une structure hôtelière de niveau moyen. C’est une autre zone de climat tempéré.

La ville de pierre: Une des meilleures attractions du département. Le vent et l’érosion des roches volcaniques donnent vie à ce lieu. Pour ceux qui désirent pêcher et chasser avec de bon résultats ! Nous sommes personnellement contre la chasse.

Le lac Titicaca: Lac navigable le plus haut du monde avec une superficie de 8503 Km² dont 3500 appartiennent à la Bolivie. La majeure partie appartient au Pérou.

Le détroit de Tiquina: Sica Sica, Jesús de Machaca, Guaqui, Zongo, Caranavi, Teoponte-Guanay-Rio Tipuani et Alto Beni-Puerto Linares-Santa Ana de Huachi-Covendo, Huatajata, Laguna Tuna Condoriri.

Autres zones d’intérêt touristique: Sica Sica, Jesús de Machaca, Guaqui, Zongo, Caranavi, Teoponte-Guanay-Rio Tipuani y Alto Beni-Puerto Linares-Santa Ana de Huachi-Covendo, Huatajata, Laguna Tuna Condoriri.

Calendrier des festivités

  • 24 janvier : Feria de Alasitas (feria traditionnelle où se vend tout type de miniatures, el Ekeko, dieu de l’abondance vénéré durant ces fêtes).
  • Juin Fête mobile : Entrée au grand pouvoir, fastueux défilé de groupes folkloriques.
  • 23 juin : Fête de Saint Jean (on allume des feux dans La Paz car on dit que c’est la nuit la plus froide de l’année)
  • 16 juillet : Anniversaire départemental et fête de la Vierge du Carmen.
  • 6 août : Anniversaire civique national.
  • 21 septembre : Solstice de printemps à Tiahuanacu.
  • 1 novembre : Toussaint.
Loading...