Santa Cruz

Santa Cruz, paradis tropical de la Bolivie, son énorme étendue de forêts et de végétation luxuriante en fait quelque chose de spécial. Zone située dans la partie orientale de la Bolivie. Avec sa superficie de 320 000 Km², seul 1/3 est montagneux.

Bordé au Nord par Beni et par le Brésil, au Sud par Chuquisaca et à l’Ouest par Beni , Cochabamba et Chuquisaca, sa population est d’environ 1 500 000 habitants. La ville se trouve à 437 m d’altitude et offre un bon climat.

Climat

Santa Cruz a un climat semi-tropical. La température moyenne tourne autour des 29/32ºC au printemps et en été, mais peut atteindre parfois les 40ºC, les températures minimums sont de 20/21ºC. Dans la partie montagneuse, les températures sont froides comme dans les altitudes de Comarapa et la grande vallée.

Un Peu d’Histoire

Santa Cruz – mision. Les profits tirés de la zone près du fleuve Guapay par le capitaine espagnol Gnuflo de Chavez, donnent naissance à la fondation de la ville en l’an 1560 dans la plaine de Grigota, que Chavez baptisa Santa Cruz de la Sierra, en souvenir de son pays natal. En 1563 commença la révolte des indigènes de la zone qui détruisirent la ville. Elle fut transférée en 1592 dans la zone du fleuve Pirai où elle se trouve actuellement. Elle conserva durant les siècles XVI et XVII le caractère de ville frontière dû au fait qu’elle était pratiquement entourée d’ethnies indigènes non évangélisées et était aussi le point de départ des missions jésuites et d’autres ordres religieux jusqu’en 1905.

La ville jusqu’à ce moment resta en marge, mais la construction de la voie ferroviaire et de voies de communication transformèrent son économie la faisant passer en moins de 25 ans en seconde ville du pays. Aujourd’hui, nous trouvons une Santa Cruz prospère et moderne avec plus d’un million d’habitants et à la tête de tout ce qui concerne le développement.

Dans le secteur, on produit du coton, de la canne à sucre, du tabac, du soja, du riz, du café, du tournesol, du cacao, différents légumes, des citrus et des fruits tropicaux. En ce qui concerne les élevages, un des nouveaux projets d’investissement de la Bolivie, le développement est prévu de façon rapide avec la recherche d’animaux de qualité.

Les mines de la zone se trouvent à Mutin, gisement de fer et de magnésium. Dans plusieurs mines de la zone on trouve aussi de l’étain, de l’argent, de l’or, du plomb et de la platine.

Groupes Ethniques

Sur le territoire de Santa Cruz nous trouvons les groupes ethnique suivants : Guarayos, sirionos, Chiquitanos, Chamacocos, Zamucos, Potereres, Yanaiguas et d’autres encore. Les groupes situés dans la forêt sont très tranquilles envers le visiteurs qui s’aventurent sur les fleuves de la zone. Beaucoup sont attirés par le mystère du temple de Gran Ciquitania, mais sans aucun résultat de richesse jusqu’à nos jours.

Que Visiter

Santa Cruz est une ville divisée de manière circulaire. Dans le premier cercle nous trouvons la zone ancienne, appelée “casco viejo” où se situe la place principale du 24 septembre avec la cathédrale de San Lorenzo construite à partir de 1845 et terminée en 1915 et dans laquelle se trouve le musée de la Cathédrale qui expose une collection d’objets religieux de la mission jésuite.

Cathédrale Métropolitaine: Édifiée par Fray Diego de Porres. En 1770, l’évêque Ramon de Herbos fit construire l’église de l’architecte français Philippe Bestres.

Musée d’art sacré: Musée d’art sacré de la Cathédrale qui résulte être une richesse historique, artistique et matériellement impressionnant. C’est le plus grand du département quant à l’existence d’argent, ses vitrines montrent des travaux extrêmement fins d’art des siècle XVII et XVIII.

À l’intérieur se trouve en plus la plus ancienne collection de joyaux ecclésiastiques de toute la Bolivie.

Église de San Andre: Sa structure de bois s’élève avec 8 à 10 colonnes. Le portique rappelle un peu les temples grecs avec la façade typique décorée de statues.

Église de San Roque: Elle fut remodelée durant la seconde moitié du XIXè siècle par l’architecte argentin Bustamante.

Montero : Important centre agricole d’élevage. On trouve également une forte production de coton et de riz. Située à 25 Km de Santa Cruz, elle a un développement important et est considérée comme une des plus belles ville du département.

Valle Grande: Une ville qui a encore une base espagnole. Là se réalise le commerce pour tout genre de chose et particulièrement la vente d’aliments entre les divers villages limitrophes.

Camiri: Importante pour ses gisements de pétrole dont le pays a besoin. Les routes sont grandes et les maisons ont une ligne simple et symétrique. On note surtout la grande place avec ses monuments multicolores.

Puerto Suarez: Dans ce village, nous pouvons noter la belle et exubérante végétation et sa lagune, comme celle de Caceres. Ici, on peut profiter des excursions à la lagune et aux grottes de la zone. Un endroit très doux pour se reposer.

Samaipata : Notons un musée en construction.

Zone Naturelle

Parc El Arenal: Avec ses lagunes et l’île, il constitue un des attractifs touristiques de Santa Cruz. Mentionnons en plus El Mural de Forgio Vaca.

Le parc zoologique municipal : Nous vous conseillons la visite de ce parc qui comprend une diversité de faune et de flore typiques de la région.

La Cavagna de Pirai : On peut y apprécier des plats, des assiettes, et le climat de cette zone permet de se relaxer au soleil. Pour les habitants de Santa Cruz, c’est un lieu plus fréquenté en été, la température atteint 40ºC.

Sanctuaire de Cotoca : Cette église est particulièrement fréquentée par les fidèles de la Madonna de Cotoca le 8 décembre, mais aussi tous les dimanches. Elle se trouve à 20 Km de la ville et fut construite en 1902.

Lomas de arena del Palmar : Zone de grande érosion.

Los Espejillos : Un beau centre touristique situé à 4 Km de la ville de Santa Cruz en direction de Cochabamba. Les infrastructures sont en progression constante pour permettre aux visiteurs d’accéder à plus de services.

Excursion sur le fleuve Yapacani : À 120 Km au nord de Santa Cruz se trouve un site très pittoresque, le port de Yupacani. Le fleuve permet de pêcher sur ses plages blanches.

La Chiquitania : Dans cette zone nous trouvons beaucoup de temple grâce à la présence des jésuites.

  • – Templo de San Javier
  • – Templo de Concepción
  • – Templo de San Ignacio de Velasco
  • – Templo de Santa Ana
  • – Templo de San Miguel
  • – Templo San Rafael
  • – Templo del pueblo de San José construit totalement en pierre.

Calendario delle Festività:

  • 2 février  Vierge de la Candelaria
  • 3 mai      Jour de la croix fêté dans la Valle Grande
  • 24 juin    Porongo
  • 10 août  San Lorenzo
  • 8 Septembre          Vierge de Guadalupe
  • 24 Septembre        Anniversaire Départemental
  • 10 octobre             Vierge du Rosario
  • 12 octobre             El Palmar
  • 3 décembre            San Francisco
  • 8 décembre            Jour de la Purísima Concepción
Loading...