La Cuisine de la Costa, la côte

L’océan Pacifique est la source principale des ressources aquatiques du pays. Le Pérou est le principal fournisseur de farine de poisson pour l’alimentation animale au niveau mondial. Ses richesses en poissons, mais aussi en faune et flore marine sont énormes, on y trouve des races uniques de plantes ou d’animaux. Mais il faut aussi parler des richesses d’eau douce:

  • L’amazone, qui prend sa source au Pérou, ainsi que ses affluents;
  • Le lac Titicaca, ainsi que les autres rivières et lacs qui sont nombreux.

Chaque région y adapte sa cuisine. Friands de poissons et crustacés crus, le «ceviche» ou «cebiche» est consommé partout et décliné sous bien des formes (mixto, mélange de poissons; avec une seule sorte de poisson ou coquillage). Le «chupe de camarones» constitue un des plats les plus raffinés de la côte Péruvienne. C’est une sorte de soupe épaisse réalisée à base d’écrevisses d’eau douce, de pommes de terre, de lait et de piment. La truite est plutôt consommée dans les Andes où elle abonde. Grand point d’immigration, Lima a adapté les plats de chaque culture qui l’a abordé. On y trouve la plupart des plats péruviens, issus de métissages indiens, africains, espagnols, chinois ou arabes. La cuisine créole est la principale de cette ville cosmopolite. Cette cuisine créole est d’ailleurs souvent le résultat de tentatives d’imitation de plats de la noblesse espagnole, avec des restes de plats et des ingrédients à portée de main en remplaçant d’autres inaccessibles. Le Tacu-tacu et l’ aguadito en sont deux exemples. Les pâtisseries tels que : les alfajores, les picarones ou l’arroz zambito sont une des richesses culinaires de la capitale. Certains restaurants de la capitale peuvent maintenant rivaliser avec d’autres grandes maisons internationales. D’autres restaurants, moins chers, donc plus adaptés aux capacités et aux besoins de la population moyenne, propose des menus pour 5 soles (un peu plus d’un euro). Les Chifas, résultat de l’immigration chinoise au Pérou, sont ainsi pratiquement a chaque coin de rue, proposant une cuisine chinoise adaptée aux goûts péruviens.

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

Loading...