La Cuisine de la Selva, (Jungle)

Elle utilise les ressources naturelles et locales uniques de poissons comme le Paiche, le plus grand poisson d’eau douce, ou la « carachama », ou encore la « toa »; ou des fruits comme le camu camu, un fruit qui contient 40 fois plus de vitamine C que le kiwi,ainsi que l’aguaje, dont on fait délicieux sorbets et une boisson appelée Aguajina. Bien sur, on y trouve tous les autres fruits tropicaux comme la mangue, le fruit de la passion ou l’ananas. La principale spécialité est le « Juane », plat à base de riz, assaisonné d’épices, auquel on ajoute habituellement du poulet, le tout enveloppé dans une feuille de Bijao. On le mange souvent avec du « tacacho », banane verte bouillie, écrasée et frite. Concernant les viandes, la plus fameuse est la « Cecina», viande de porc assaisonnée et fumée qui peut se consommer crue ou cuite. La viande de tortue est aussi très prisée, ainsi que celle de nombreux animaux locaux, comme le sajino, le crocodile, et même le « suri » (larve).

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

Loading...