La Cuisine de la Sierra, la Montagne

De par la dureté du terrain, l’alimentation principale reste le maïs, la pomme de terre et autres tubercules tels que l’oca ou l’olluco. La viande consommée dans cette région est celle du lama, du cobaye, le cuy en espagnol. La Pachamanca est une sorte de nourriture régionale. On fait un trou dans le sol et on le tapisse de feuilles de bananier, on y fait cuire des viandes et des légumes dans un lit de pierres chauffées à blanc. La Watya est un autre procédé permettant de cuire des aliments (pommes de terre, oca, patates douce, fèves, bananes à cuire, etc.) dans de la terre chauffée. On construit à même le sol une sorte d’igloo fait de blocs de terre, de 60 à 80 centimètres de diamètre (ou plus grand selon la quantité de convives). Après avoir chauffé la cavité par le feu, on enlève les braises et on y place un lit d’aliments. On effondre le four sur les aliments et c’est la chaleur de la terre qui les cuira en leur donnant une saveur particulière.

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

Loading...