La Musique Péruvienne

Si la musique péruvienne ne ressemble à aucune autre d’Amérique du Sud, c’est parce qu’il s’y mêle la triste mélancolie des Indiens.

Les instruments de musique les plus anciens découverts au Pérou ont été trouvés dans la cité de Caral, des instruments à vent faits avec des os de pélicans. Les Andes sont une barrière naturelle qui a permis le développement de danses régionales, dans certaines régions elles sont si nombreuses que chaque village à la sienne, c’est le cas de Cuzco ou Puno. Le folklore a aussi intégré les traditions des immigrants espagnols mais également et particulièrement celui des africains. Le fruit du mélange entre l’Occident et les Andes donne 1300 genres musicaux.

La côte péruvienne

La musique de la côte, elle, peut être divisée en 1000 sous-catégories, qui s’influencent et s’entremêlent :

La musique d’origine africaine, La musique d’origine coloniale.

La danse « nationale » est la Marinera, son ancêtre la Zamacueca, la valse péruvienne, dérivée de la valse européenne et le Lando font également partie des danses de la côte.

Il existe aussi un instrument originaire du Pérou comme le Cajòn, que l’on peut traduire par la caisse, utilisé par les Afro-Péruviens. Il se présente comme une boîte rectangulaire creuse avec un orifice circulaire sur une de ses faces. Le joueur de cajón s’assied dessus et commence à le frapper de façon à obtenir une percussion rapide et rythmée. Il fut introduit dans le flamenco par Paco de Lucia, qui lui-même l’avait reçu de Caitro Soto, musicien de Chabuca Granda.

La montagne péruvienne

Le principal genre musical de la montagne est le Huayno, mais on y trouve également :

  • Le Tondero
  • Le Huayno
  • Le Huaylas
  • La Valicha
  • La Kullawa

Le Baile de las tijeras ou Danse des ciseaux, ressemblant à un affrontement entre les deux danseurs, similaire à un battle de breakdance.

La Diablada (danse bolivienne), simulant un affrontement entre les démons de l’enfer et les anges du ciel. Il faut faire remarquer le travail d’extrême finesse de la plupart des costumes folkloriques de cette zone, prouvant la maîtrise de l’art textile dans certaines régions.

Amazonie péruvienne

Les danses de l’Amazonie sont les suivantes :

  • Le Chipivo
  • La Toada

LISTE DES DANSES ET INSTRUMENTS DE LA TRADITION FOLKLORIQUE PÉRUVIENNE

  • La Marinera et le Cajón (Caisse de Bois)
  • Le Huayno et la Quena
  • Le Huaylarsh et la Harpe
  • Le Festejo et la Quijada (La Maxillaire Inférieur de l’âne)
  • Le Carnaval et la Mandoline
  • Le Santiago et la Tinya (Petit Tambour)
  • La Valse Créole et la Guitare
  • Le Sikuri et la Zampoña (Flûte de Pan)
  • Le Harawi et le Charango (Guitare de 12 Cordes)
  • Les Danseurs aux Ciseaux
  • La Chicha ou Cumbia Péruvienne
  • Huacos Siffleurs
Loading...