Le Huascarán

Le Huascarán est la plus haute montagne du Pérou et le troisième sommet d’Amérique du Sud et du continent américain dans son ensemble avec 6 768 m d’altitude.

On distingue en fait deux sommets Huascarán: le plus haut, le Huascarán Sur (6 768 m) est séparé par le col de la Garganta du Huascarán Norte, moins élevé et d’une altitude de 6 655 mètres. Est partie de la «Cordillera Blanca», situé dans la Région d’Ancash, il a donné son nom à une réserve biologique: le Parc National du Huascaran. La Cordillére Blanche est un massif montagneux des Andes péruviennes, qui se situe dans la région d’Ancash.

Dans la Cordillère Blanche se trouvent 260 lacs, situés à plus de 4 000 m d’altitude. Ils ont la particularité d’être colorés selon leur fond. La cordillère s’étend sur 180 km de long, et comprend 35 cimes qui ont une altitude supérieure à  6 000 mètres. La Cordillère blanche est la chaîne de montagnes tropicale la plus haute du monde. Son qualificatif de «blanche» vient de la neige et de la couleur de la roche qui la compose: quartz et feldspath

Le Huascarán est à l’origine de nombreuses avalanches dévastatrices. En 1962, l’une d’elles a entraîné la mort de 3 500 personnes. En 1970, un séisme a provoqué une avalanche de glace, de pierres et de boue qui a dévalé la montagne à une vitesse atteignant 160 km/h. Le village de Yungay a été enseveli sous 10 m de débris, faisant 20 000 victimes.

De juillet à septembre 1979, l’alpiniste et médecin Nicolas Jaeger vit 60 jours seul à 6700m, juste à côté du sommet du Huascaràn. Il étudie les effets de l’hypoxie sur son organisme, écrit là-haut le livre Carnet de solitude et réalise le film Opération Survie.

Altitude 6768 m
Massif Cordillère Blanche
Pays Pérou
Région Ancash
Latitude Longitude 9° 07′ 17″ Sud
77° 36′ 32″ Ouest
Première ascension 20 juillet 1932,par H. Bernhard, E. Hein, H. Hoerlin, et E. Schneider
Loading...