Le Sikuri et la Zampoña

Le Sikuri

Le rythme quelque peu martial de la danse des sikuris est originaire de la région de l’altiplano (hauts-plateaux). Le sikuri se danse en groupes nombreux (comparsas) se déployant en grands cercles autour des musiciens qui jouent de leurs zampoñas de différentes tailles. La composition chorégraphique marque la complémentarité et l’harmonie qui doivent présider à toute intégration humaine, car un groupe d’exécutants ne peut émettre que la moitié des notes requises et nécessite la participation d’un autre groupe pour compléter la mélodie.

La Zampoña (Flûte de Pan)

C’est un instrument de la famille des flûtes de Pan composé de plusieurs tubes de roseau de différentes tailles, réunis par des fils entrelacés sur une ou deux rangées. La taille du tube détermine la note musicale. Il existe plusieurs variétés régionales de zampoña, selon la longueur, la disposition et le nombre de tubes. Elle est très couramment utilisée dans presque toutes les festivités du sud du pays, spécialement dans le département de Puno. L’une de ses variantes est l’antara, fabriquée avec les plus fines tiges de la laîche (carex).

Loading...