Les Archéologues les Plus Importants

Max UHLE (1856-1944)

Archéologue allemand, né à Dresde. On le considère comme étant le «père de l’archéologie péruvienne». C’est à lui qu’on doit d’avoir reconnu les premières traces d’établissements humains précéramiques sur la côte centrale du Pérou, en 1896. Il réalisa des fouilles à Ancon, Supe, Chancay, Ocucaje, Tambo Colorado, Moche et Pachacamac. Il fut ensuite chargé de mettre sur pied la section archéologique du Musée National de Lima (1905). Il fit publier plusieurs ouvrages dont: Pachacamac (1903), Les Origines des Incas , Archéologie de Tacna et Arica , Origines des anciennes civilisations péruviennes . Pendant longtemps, la date de 200 ans avant J.-C. qu’il avait attribué à ces «pêcheurs primitifs» fut une date limite. Uhle, à la suite de ses fouilles de 1896, avait établi une séquence chronologique pour les civilisations péruviennes, qu’il avait groupé en cinq périodes:

I) Pêcheurs primitifs de la Côte Ancon, Supe, Pachacamac, Arica
II) Cultures côtières d’origine méso-américaines Proto-Chimu, Proto-Nazca et Proto-Lima
III) Tiahuanaco Début de la priéode mégalithique du Pérou
IV) Styles épigonaux de Tiahuanaco culture Tiahuanaco-Huari
V) Inca a) Période légendaire – b) Période historique

 Alfred Louis KROEBER (1876-1960)

Cet archéologue et anthropologue Nord-américain fut directeur du Musée de Berkeley en Californie, où il fonda, en 1945, l’Institute of Andean Research oú allaient travailler, sous sa direction, une pléiade d’excellents archéologues. Après avoir mené en 1925 une campagne de fouilles dans les vallées de Lima, Cañete et du rio Chillon, il travailla en 1926 à Nazca et Paracas avec Julio C. Tello avant d’aller dans le Nord étudier la culture Chimu. Kroeber proposa dans les années 1930 une classification historique élaborée à partir du matériel céramique qui avait été recueilli par Max Uhle sur le site de la pyramide de Moche (près de Trujillo) et qui était conservé à l’université de Berkeley. En 1942, il définit la notion d’Horizon stylistique : il distinguait les périodes Pré-Tiahuanaco, Tiahuanaco, Tiahuanaco-Huari, Pré-Inca et Inca, divisées chacune en «Ancien», «Moyen» et «Tardif».

Julio C. TELLO (1880-1947)

L’autre grand pionnier des études archéologiques péruviennes avec Max Uhle. Médecin et anthropologue péruvien, directeur jusqu’en 1947 du Musée National d’Anthropologie et d’Archéologie de Lima, on lui doit d’innombrables découvertes à Chavin, Paracas, Huari, Cerro Sechin, et dans maints autres endroits des Andes et de la côte. Il ne partageait pas l’opinion de Max Uhle sur l’ancienneté des civilisations péruviennes et écrivait en 1942, dans la dernière publication résumant l’ensemble de ses travaux : «Dans aucune région du Pérou on n’a découvert de témoignages archéologiques de culture primitive. Il n’existe pas, sauf dans la région amazonienne, de restes de population qui aient vécu exclusivement de la chasse et de la pêche…». Tello, qui fut surtout le grand découvreur des civilisations de Chavin et de Paracas, estimait que le tronc commun de toutes les hautes cultures péruviennes ne pouvait être recherche que dans les régions amazoniennes, d’où l’homme, d’abord chasseur et recollecteur, avait progressivement émergé pour conquérir les vallées andines à la recherche de meilleures conditions de vie.

Son explication du développement des civilisations péruviennes de la Période Formative est déterminée par sa théorie de la diffusion de l’Orient vers l’Occident : les cultures des Andes orientales sont les plus anciennes; elles sont suivies par les cultures des Andes occidentales, puis par celles de la côte, issues des précédentes, le tout finalement englobé dans l’empire des Incas. Sa chronologie des civilisations andines, publiée en 1942, a influencé beaucoup de chercheurs par la suite :

NORD CENTRE SUD
1ère époque(1000 av. J.-C.) Chavin Paracas initial Cuzco initial Pucara
2eme époque(0-800 après J.C.) Callejon de Huaylas I, Marañon I Paracas-Cuzco, Huanca I, Chanca I Puquina, Tiahuanaco
3eme époque(800-1300) Interandin de l’Equateur, Esmeraldas, Mochica, Callejon de Huaylas II, Marañon II Chanca II, Nazca, Pachacamac Puquina-Atacama
4ème époque (1320-1532) Chimu, Callejon de Huaylas, Yunga Chincha, Inca Peuples du Collao, Diaguites du Chili

Jorge C. MUELLE (1903-1974)

Ce contemporain de Tello, formé à l’Ecole des Beaux-Arts de Lima, alla étudier l’archéologie à Berlin auprès de Max Uhle en 1936 et plus tard dans les universités de Yale et de Berkeley. Auparavant, il avait déjà réalisé des fouilles à Paracas (1931), dans les environs de Lima (1935) ainsi qu’à Pacaritambo, prés de Cuzco. Nommé directeur du Musée National d’Anthropologie et d’Archéologie (1956), il fut surtout un spécialiste des civilisations côtières du Pérou.

Junius BIRD (1908-1982)

Archéologue américain qui consacra une bonne partie de ses travaux sur le Pérou ancien. Pendant 54 ans, il travailla en effet au Musée Américain des Sciences Naturelles de New-York. Il mit tout particulièrement en lumière la phase de développement dite des Premiers agriculteurs et s’intéressa aux premières manifestations de production textile. Il prit part à plusieurs expéditions archéologiques, la première en 1934-1937 dans le sud du Chili, puis dirigea en 1941-1942 des campagnes de fouilles sur les sites précéramiques de ce pays, avant d’étudier en 1946-1947 le site de Huaca Prieta (El Brujo), ou il découvrit les restes de céramiques les plus anciens de la côte Nord du Pérou. Avec ces découvertes, apparaissent les premières datations par le carbone 14 et la première chronologie, dite «absolue» pour les débuts de la Période Formative :

3000 avant J.-C. Débuts de l’agriculture au stade Précéramique
2700 avant J.-C. Couche plus ancienne de Huaca Prieta
2400 avant J.-C. Couche précéramique avec tissus
1200 avant J.-C. Apparition des premières céramiques Guanape
800 avant J.-C. Apparition de la céramique Cupisnique
650 avant J.-C. Apparition de la céramique Salinar
550 avant J.-C. Apparition de la céramique Gallinazo
350 avant J.-C. Fin probable de la céramique Gallinazo

Les travaux d’Alfred Kroeber et des membres du «Projet Viru» influencèrent largement Rafael Larco Hoyle (1901-1966), spécialisé dans l’archéologie de la côte Nord, principalement de la vallée de Chicama, et créateur du célèbre Musée Rafael Larco Herrera à Lima. En 1948, dans sa Chronologie archéologique du Nord-Pérou, il dresse un tableau en sept époques, chacune comportant une période Initiale, Moyenne et Finale, système qu’il conserve sans changement pour l’ensemble des civilisations du Pérou – mais en y ajoutant une datation – dans son dernier ouvrage : Pérou, publié en français en 1968 :

I Époque précéramique 8000 à 2000 avant J.-C.
II Époque Initiale de la céramique 2000 à 1250 avant J.-C.
III Époque Évolutive ou Formative 1250 avant J.-C. au début de notre ère.
IV Époque de l’Apogée Début de notre ère – 800 après J.-C.
V Époque de la Fusion 800 à 1300 après J.-C.
VI Époque Impériale 1300 à 1532 après J.-C.
VII Époque de la Conquête à partir de 1532.

John H. ROWE

John H. Rowe, qui avait succédé à Alfred-Louis Kroeber à la tête du département d’archéologie de l’université de Berkeley (Californie), travailla dans le Sud du Pérou, à la suite de William D. Strong, un autre grand chercheur américain, puis dans les Andes, À Huari et au Cuzco. Il dressa en 1958 une classification dont les grandes lignes sont toujours acceptées par la plupart des chercheurs et des historiens : c’est la fameuse classification en trois «Horizons» , séparés par des périodes de transition qu’il baptisa «Intermédiaires».

Période NORD CENTRE SUD
Initiale Guanape Las Haldas
Horizon Ancien Cupisnique Rio Chira Paracas, Chanapata Chiripa (Bolivie)
Intermédiaire Ancien Moche, Gallinazo,Salinar Maranga-Lima (blanc sur rouge) Nazca, Pucara (Puno)
Horizon Moyen rouge-blanc-rouge,Wari, Moche Pachacamac, Wari,Cajamarquilla Wari, Nasca,Tiahuanaco
Intermédiaire Récent Lambayeque, Chimu Chancay Ica, styles locaux de l’Altiplano
Horizon Récent Chimu, Inca Chancay, Inca Inca impérial

Établie en 1958, cette classification ne pouvait pas prendre en compte les travaux de la mission japonaise de 1963 sur le site du temple de Kotosh, pas plus que les sensationnelles découvertes qui suivirent de sites précéramiques datant de plus de 4000 ans d’antiquité. Les investigations de Junius Bird venaient d’être réalisées et celles de Frédéric Engel étaient en cours. Comme ligne la plus reculée, Rowe avait donc limité son cadre à la Période Initiale, c’est-à-dire à une période commençant, selon lui, vers 1000 avant J.-C.

La découverte du temple de Kotosh

En 1963, une expédition de l’Université de Tokyo, menée par Seichi Izumi, allait faire une découverte fondamentale dans les Andes centrales en effectuant des fouilles sur le site du temple de Kotosh situé sur la rive droite du rio Higueras, près de Huanuco. Ce temple avait déjà été signalé par Tello en 1935, mais jamais encore déblayé. C’est après avoir retiré les strates et les dépôts qui recouvraient le temple que la mission japonaise mit à jour le fameux Relief des mains croisées, réalisé en boue séchée et dont l’existence remonterait à plus de 4200 ans, donc au stade Précéramique, ce qui en fait l’une des plus anciennes traces d’architecture et de sculpture religieuse du continent américain.

La Chronologie de Kidder-Lumbreras-Smith

Une nouvelle classification est formulée en 1963 par Alfred Kidder, Luis G. Lumbreras et David B. Smith, dans un volume intitulé Arboriginal Cultural Development Latin America : an interpretative review , publication 4517 de la Smithsonian Institution de Washington. L’ère prçecolombienne y est divisée en sept périodes, sans les notions d’horizons ou de séquences intermédiaires correspondant à des coupures allant de 500 ans en 500 ans, formulées par Rowe :

Période Dates Sites représentatifs
Pré-agricole 9000-4000 av. J.-C. Lauricocha, Pampa de los Fosiles
Villages de jardiniers 4000-800 av. J.-C. Huaca Prieta, Chilca, Nasca
Centres agricoles 800-300 av. J.-C. Las Haldas, Curayacu, Chanapata, Chiripa
États régionaux formatifs 300 av. J.-C.-200 Céramique blanc sur rouge
États régionaux florissants 200-600 Mochica, Nazca
Constructeurs de cités 600-1000 Tiahuanaco, Tiahuanaco-Huari
Nouveaux royaumes 1000-1300 Chan Chan (royaume Chimu) Incas (Manco Capac)
Empire Inca 1300-1533 Incas (Tahuantinsuyo)

 

Loading...